Personnalisation de la page de garde sous LaTeX

Par défaut, la page de garde générée par \LaTeX avec le fameux \maketitle est plutôt austère. Une solution est de se passer de cette commande, de dessiner une belle page « à la main » (par exemple sous Inkscape) et d’inclure cette page avec un bon \includepdf. Une solution plus élégante consiste à redéfinir la commande \maketitle.


[EDIT]

Pour une page de garde de manuscrit de thèse, je vous invite à consulter mon billet dédié à ce propos !

[/EDIT]

Mieux qu’un long discours, un exemple

A placer juste après le \begin{document} :

\makeatletter
  \begin{titlepage}
  \centering
      {\large \textsc{École Nationale Supérieure des Mines de Paris}}\\
      \textsc{Centre de Mise en Forme des Matériaux}\\
    \vspace{1cm}
      \includegraphics[width=0.25\textwidth]{logo1.jpeg}
      \hfill
      \includegraphics[width=0.35\textwidth]{logo2.jpeg}\\
    \vspace{1cm}
      {\large\textbf{	\@date\\
       Thèse de doctorat}}\\
    \vfill
       {\LARGE \textbf{\@title}} \\
    \vspace{2em}
        {\large \@author} \\
    \vfill
        \includegraphics[height=0.07\textheight]{partenaire1.png}
        \hfill
        \includegraphics[height=0.1\textheight]{partenaire21.jpg}
  \end{titlepage}
\makeatother

Explications

La première commande (\makeatletter) sert à indiquer à \LaTeX que l’on va utiliser les commandes internes (normalement inaccessibles depuis la source .tex) appelées avec @. Cette particularité nous permet de faire ici appel à la commande @author par exemple. Vous l’aurez donc compris, grâce à ce makeatletter,  la définition des auteurs, titre et date (\author{}, \title{} et \date{}) fonctionne encore.

La commandes \vspace sert évidemment à imposer un espace vertical (et en toute logique, \hspace pour l’espacement horizontal). Cet espacement peut être comprimé par LaTeX, si vous voulez forcer sa taille : \vspace*{}

Astuce : vous voyez un \vspace{2em}. Le em (prononcer « èm ») est une unité de base sous \LaTeX. Comme son nom l’indique, elle correspond à la largeur du caractère « M » dans la police utilisée. En français, on l’appelle le cadratin.
Pour information, son pendant vertical est le ex, qui est donc la hauteur du caractère « x ». En français, on l’appelle hauteur d’x.

Pour finir, La commande magique : \vfill (et son homologue \hfill). A l’appel de cette commande, \LaTeX va mettre l’espace le plus grand possible afin de remplir tout l’espace restant. Ainsi, si vous voulez aligner verticalement deux images, tout en les plaçant de part et d’autre de la page :

\includegraphics[height=0.07\textheight]{partenaire1.png}
\hfill
\includegraphics[height=0.1\textheight]{partenaire21.jpg}

De même, si vous voulez placer un élément (du texte, une image etc.) en bas de page, un \vfill juste avant l’élément fera l’affaire. Si vous utilisez plusieurs \vfill (comme c’est le cas dans le premier exemple), alors l’espacement sera réparti uniformément sur tous les \vfill.

 

Bonne compilation !

Personnalisation de la page de garde sous LaTeX
4 (80 %) 11 votes