Ouvrir tout plein de terminaux en un clic

J’avais déjà vanté les mérites de screen et la possibilité de diviser une console en plusieurs terminaux. Mais il faut bien l’avouer, on a vu des logiciels plus user friendly que screen ! Une alternative plus « graphique » existe : Terminator.

Installation

S’il n’est pas déjà installé sur votre distro, un simple :

apt-get install terminator

devrait suffire.

Sous Gnome, vous devriez ensuite le trouver dans le menu Applications → Accessoires.

 

Diviser la fenêtre en plusieurs terminaux

Un simple clic droit dans la fenêtre permet de la splitter horizontalement ou verticalement. Les différents espaces peuvent ensuite être redimensionnés en faisant simplement glisser les barres des séparation.

Terminator en action !
Terminator en action !

Parmi les autres fonctions appréciables de Terminator, il y a la gestion des onglets ainsi que la possibilité d’agrandir un terminal (par clic droit dans les terminal concerné, le retour à l’ensemble des terminaux ouverts se faisant encore par clic droit puis « Restore all terminals »).

 

Enregistrer et réutiliser une configuration

Enregistrer une configuration

Si vous trouvez que la configuration que vous venez de donner à Terminator est géniale et qu’elle vous permettra par la suite de geeker super efficacement, vous pouvez enregistrer cette configuration via un clic droit → « Préférences » puis onglet « Layout ». En cliquant sur « ajouter », vous allez ajouter la configuration en cours à la liste. Vous pouvez donner un petit nom à chaque configuration.

Charger une configuration au lancement de Terminator

Pour charger un Layout automatiquement, il faut utiliser la commande suivante :

terminator -l NomDuLayout

Vous pouvez donc modifier le raccourci vers Terminator pour rajouter cette option, et ainsi vous aurez un super lanceur de terminaux sur votre bureau !

Ouvrir les consoles sur une machine distante

Si vous avez souvent des opérations de maintenance à faire sur un serveur distant via SSH (un Raspberry Pi par exemple), vous pouvez automatiser la connexion en demandant la connexion SSH avant l’ouverture du Shell :

terminator -l Double --command="ssh login@adresse"

Cette méthode ne fonctionnera toutefois que si vous n’avez pas à taper de mot de passe (utilisation de clés publique/privée par exemple). Sinon, vous pouvez préciser lesdites commandes lors de la définition du layout.

Bon geekage !

Ouvrir tout plein de terminaux en un clic
4.3 (86.67 %) 3 votes